SQUITEL

 
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Home Category Blog

Example of Category Blog layout (FAQs/General category)

Email Imprimer PDF

Système d'Information ou SI

Il est important de distinguer deux notions fondamentales souvent confondues : le système informatique et le système d'information :

  • Le système informatique est l'ensemble des matériels, logiciels, moyens de télécommunication qui permettent d'automatiser les fonctions et les informations. Il se construit au fil du temps au gré des investissements technologiques et des développements internes. Le système informatique est la partie automatisée du système d'information.
  • Le système d'information (SI) quant à lui est l'ensemble des moyens non seulement informatiques, mais aussi humains et autres matériels, permettant de collecter, traiter, mémoriser et diffuser l'information dans l'entreprise et vers l'extérieur. Le système d'information gère tous les processus au sein de l'entreprise et doit traiter des informations successives, qu'elles soient automatisées ou non.

Doit-on automatiser l'information au maximum ?

Ce n'est pas forcément la bonne solution, il faut d'abord étudier quelle serait la création de valeur correspondante pour l'entreprise et ses clients. On s'aperçoit ici que la problématique liée au système d'information n'est pas seulement technique mais qu'elle inclut aussi une dimension stratégique !

Par extension on peut aussi définir :

  • le Directeur Informatique, de profil plutôt technicien, a la charge du système informatique (applications, données, infrastructure). Il anime des équipes, choisit les fournisseurs d'infrastructure ou d'applications, propose les évolutions techniques et est le garant de la fiabilité du système informatique.
  • le Directeur des Systèmes d'Information (DSI) dont le rôle est plus global, intégrant toutes les fonctions (ressources humaines, marketing, commerciale, production...), a la responsabilité de l'efficacité du système d'information. A ce titre il aide à la définition de la stratégie du SI et à l'expertise financière. Il ne gère surtout pas la technologie ; il est garant de la sécurité du système et doté d'une grande capacité d'adaptation.

 

Mis à jour ( Mardi, 29 Avril 2008 15:01 )
 
Email Imprimer PDF

Directeur du Système d'Information (DSI) ou Directeur Informatique

Il est important de brièvement rappeler la différence entre le système informatique et le système d'information :

  • Le système informatique est l'ensemble des matériels, logiciels, moyens de télécommunication qui permettent d'automatiser les fonctions et les informations. Le système informatique est la partie automatisée du système d'information.
  • Le système d'information (SI) quant à lui est l'ensemble des moyens non seulement informatiques, mais aussi humains et autres matériels, permettant de collecter, traiter, mémoriser et diffuser l'information dans l'entreprise et vers l'extérieur.

Dès lors on peut définir :

  • le Directeur Informatique, de profil plutôt technicien, a la charge du système informatique (applications, données, infrastructure). Il anime des équipes, choisit les fournisseurs d'infrastructure ou d'applications, propose les évolutions techniques et est le garant de la fiabilité du système informatique.
  • le Directeur des Systèmes d'Information (DSI) dont le rôle est plus global, intégrant toutes les fonctions (ressources humaines, marketing, commerciale, production...), a la responsabilité de l'efficacité du système d'information. A ce titre il aide à la définition de la stratégie du SI et à l'expertise financière. Il ne gère surtout pas la technologie ; il est garant de la sécurité du système et doté d'une grande capacité d'adaptation.

 

Mis à jour ( Mardi, 29 Avril 2008 15:01 )
 
Email Imprimer PDF

Qu'est-ce que l'alignement stratégique & pourquoi est-ce important ?

En tant que dirigeant d’entreprise l'un de vos enjeux majeurs est de clarifier votre vision à moyen et long terme et de définir les investissements les plus pertinents, notamment au niveau de votre informatique, afin d’améliorer les performances métier, de pouvoir saisir toutes les opportunités et d’atteindre vos objectifs stratégiques.

Lorsque vos moyens informatiques et vos objectifs métier stratégiques ne sont pas correctement alignés, l’attention se cristallise sur la technologie au détriment du business et les investissements consentis ne permettent plus aux processus métier de générer suffisamment de valeur ajoutée, votre informatique devient une fin en soi avec le risque de vous faire différer les changements de stratégie qui s’imposent.

Une importante somme investie dans son système d'information ne garantit pas cet alignement, en effet il n'est pas rare de rencontrer des entreprises dont les moyens sont sur-dimensionnés mais surtout mal adaptés à leurs besoins ou mal utilisés.

Mais quels sont les investissements informatiques véritablement susceptibles d’optimiser les résultats de l’entreprise ?

Cette question appelle forcément une réponse personnalisée et il serait audacieux d'imaginer pouvoir y répondre sans justement... connaître ses besoins actuels et savoir où l'on veut aller !

La première étape est donc invariablement de formaliser ce que l'on fait, comment et de bien définir la stratégie que l'on souhaite appliquer pour les années à venir, ce qui va permettre de relier ces besoins avec les outils nécessaires.

Il ne s'agit pas d'un exercice ponctuel mais au contraire d'un exercice régulier, la stratégie d'une entreprise s'adaptant par définition aux changements de son environnement. Une règle d'or dans ce domaine : on ne peut gérer ce qu'on ne peut pas mesurer.

Ainsi l'investissement le plus rentable et le plus important n'est pas forcément "informatique", il s'agit de modéliser son système d'information et de vérifier son adéquation avec sa stratégie de développement et avec la perception qu'en ont ses utilisateurs.

Votre système d'information doit être le véritable support de votre stratégie et avant chacune de ses évolutions on doit préciser ce que cela va apporter à l'entreprise, quel axe majeur identifié de la stratégie cela va permettre de réaliser. Cette simple réflexion évite bien des dispersements budgétaires...

Les constats liés au fonctionnement global des entreprises sont clairs :

  1. 70% des échecs de stratégie sont dus à sa médiocre exécution.
  2. 52% des décisions stratégiques de l’entreprise ne sont pas appliquées sur le terrain.
  3. 40% seulement des collaborateurs comprennent clairement les objectifs stratégiques de leur entreprise.
  4. Les collaborateurs classent en 74ème position sur 77, la capacité de leur responsable hiérarchique à définir clairement leurs priorités sur les objectifs clés.
Sources : 1 “Why CEOs Fail” Fortune, June 21, 1999 - 2 Kerzner, H. In search of excellence in Project Management - 3 xQ Survey, McKinsey, Harris Interactive & FranklinCovey, 2002 - 4 FranklinCovey Aggregate Report 2002.

Et vous, êtes-vous certain que votre stratégie est correctement appliquée sur le terrain ?

 

Mis à jour ( Mardi, 29 Avril 2008 14:21 )
 
Email Imprimer PDF

Qu'est-ce qu'un réseau d'affaires ?

Partiquement, un réseau d'affaires est un groupe formel ou informel d'au moins trois petites et moyennes entreprises (PME) qui collaborent ensemble, qui mènent des projets ou qui prennent des mesures pour accroître leur avantage concurrentiel.

Une affaire de coopération.

La coopération apparaît comme une idée neuve pour la plupart des entreprises, habituées à user des tactiques impitoyables de la concurrence pour obtenir le meilleur contrat et pour assurer le succès d'une alliance stratégique, il faut donc maîtriser et pratiquer de nouvelles techniques et de nouvelles façons de faire, en se faisant confiance.

Le marché d'aujourd'hui est tel que les produits et services doivent s'accompagner d'un plus haut degré de savoir-faire qu'auparavant et la coopération permet ainsi aux fournisseurs d'atteindre de nouveaux sommets de compétence en mariant leurs atouts complémentaires.

Que ce soit en indépendant ou en "Trop Petite Entreprise", tous ont déjà senti la perplexité d'un prospect à accorder sa confiance ; les raisons sont aussi variées que valables pour ce dernier : capacité à traiter le projet, compétences suffisantes ou pas, pérénité de l'entreprise...

Le réseau d'affaires est la réponse à cette situation.

Mis à jour ( Mardi, 29 Avril 2008 14:51 ) Lire la suite...
 



En bref

70% des échecs de stratégie sont dus à sa mauvaise exécution1 et très souvent à cause de l’inadéquation du Système d'Information.

1 “Why CEOs Fail” Fortune, June 21, 1999

Evitez de vous retrouvez dans cette statistique, faites appel aux spécialistes de Squitel !